Err

BEAUTANICAE, tradition herboriste

CALENDULA


Nom botanique

Calendula officinalis


Origine et histoire

Originaire d'Europe méridionale, le  « souci » tire son nom du bas latin « solsequia» qui signifie « qui suit le soleil ». Cette jolie fleur orangée se cultive très facilement dans les jardins mais n’existe pas à l’état sauvage. Dans la tradition populaire, le souci avait des vertus magiques : accroché en guirlande à l’encadrement de la porte d’entrée, il empêchait le mal d’entrer. Très utilisé au Moyen-Age dans les monastères, le souci était dédié à la Vierge Marie. De nos jours encore, il entre dans la composition des bouquets liturgiques.


Vertus

De son usage en médecine populaire jusqu’à la reconnaissance officielle de ses vertus par l’Organisation Mondiale de la Santé, sa réputation de plante vulnéraire (qui guérit) n’est plus à faire. En effet, ses pouvoirs anti-inflammatoires et antiseptiques en font un actif très apprécié pour soigner les lésions cutanées (irritations, coupures, acné…), réguler le cycle féminin et traiter les problèmes digestifs.  La cosmétique connait le souci sous son nom latin de « Calendula » et  l’utilise pour son action régénératrice et apaisante sur les peaux sensibles, notamment celle des jeunes enfants.