Err

BEAUTANICAE, tradition herboriste

MACADAMIA


Nom botanique

Macadamia Ternifolia


Origine et histoire

Originaire d’Autralie, le macadamia (ou noisetier d’Australie) fut découvert en 1858 par les Britanniques dans le Queensland. Durant les mois d’hiver australien (mars à juin), les aborigènes avaient pour coutume de se réunir autour de cet arbre pour consommer ses fruits riches et nourrissants. L’huile produite à partir des noix était par ailleurs utilisée comme liant de l’ocre et des argiles dont les aborigènes s’enduisant le corps, comme régénérant cutané et comme support des plantes médicinales autochtones. Les femmes se servaient des jeunes noix en germination pour favoriser la montée de lait.

Le macadamia est un arbre pouvant atteindre jusqu’à 20 m de haut que l’on trouve de nos jours dans la plupart des régions tropicales et sub-tropicales.


Vertus

L’huile de macadamia est riche en acide palmitoléique et oléique, ce qui en fait une huile très nourrissante. En soin du visage, elle favorise la micro-circulation et donne ainsi un éclat tout particulier à la peau. Elle est recommandée dans le soin des vergetures et des cicatrices qu’elle assouplit. Proche de par sa composition de l’huile d’amandes douces, elle est en revanche très pénétrante et ne laisse pas de film gras sur la peau. En raison de son absence de cholestérol, c’est une huile qui est aussi très consommée dans les pays anglo-saxons pour diminuer les risques d'accidents cardio-vasculaires.