Err

BEAUTANICAE, tradition herboriste

ÉGLANTINE


Nom botanique

Rosa Moschata


Origine et histoire

L’églantier, ce rosier très odorant aux multiples noms (rosier musqué, rosier sauvage, rosier des chiens, rosier rubigineux, rosier rouillé…) et que l’on trouve en bordure des haies, est relativement commun en Europe tempérée et méridionale, même si on le trouve principalement de nos jours dans les montagnes andines du Chili. Son nom commun de « rosier des chiens » vient du fait qu’on lui attribuait le pouvoir de guérir de la rage les personnes mordues par un chien. Quant à ses fruits, les enfants les utilisaient autrefois comme poils à gratter !

Les feuilles de l’églantier ont une odeur caractéristique de pomme reinette. Ses pétales, cristallisés, servent à décorer les gâteaux, et son fruit, le cynorrhodon, se déguste encore aujourd’hui dans certaines régions de l’Est de la France en gelées, confitures, sauces et sorbets.



Vertus

L’huile d’églantine ou de rosier muscat est l’une des plus recherchées dans la fabrication des soins de beauté en raison de sa forte concentration en acides gras essentiels (dont environ 80% de poly-insaturés) qui lui confèrent d’exceptionnelles vertus restructurantes permettant de lutter contre le vieillissement cutané. Elle freine également l’apparition des vergetures et accélère la réparation des plaies et brûlures en favorisant la régénération cellulaire.

L’églantier est également utilisé en tisane pour lutter contre les états grippaux et les refroidissements grâce à sa grande richesse en vitamine C (20 fois plus riche que les agrumes).