Err

BEAUTANICAE, tradition herboriste

Les grands principes alimentaires pendant la grossesse

Les grands principes alimentaires pendant la grossesse


  • Ne mangez pas deux fois plus que d’habitude, mais profitez de cette parenthèse qu’est la maternité pour réapprendre les bons principes de la diététique. Les besoins nutritionnels de la femme enceinte ne sont que de 25% plus élevés qu’en dehors de la grossesse, et ces besoins sont plus élevés en fin de grossesse.
  • Adoptez une alimentation à la fois équilibrée et variée, fractionnée tout au long de la journée pour réduire les nausées, les petites fringales et éviter une prise de poids trop importante: trois repas principaux (petit-déjeuner copieux, déjeuner normal entrée-plat-dessert et dîner plus léger) ainsi que trois collations (fruit, yaourt, pain ou fromage…) en milieu de matinée, en milieu d’après-midi et en fin de soirée.
  • Supprimez le grignotage entre les repas : des repas équilibrés et deux collations doivent vous permettre de ne pas avoir faim entre les repas. Dans tous les cas, si vous devez craquer, évitez de combler une petite faim par un aliment sucré de type gâteau, sucrerie ou chocolat, préférez un fruit. En général, un grand verre d’eau fraîche calme les fringales.
  • Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour pour maintenir la beauté de la peau (élasticité et hydratation),  éliminer les toxines et permettre un bon renouvellement du liquide amniotique. N’attendez pas de boire avant d’avoir soif car la soif est déjà un signe de déshydratation. Les tisanes, quant à elles, constituent à la fois un apport hydrique et un moyen sain de détendre son corps (maximum 2 ou 3 tasses par jour). Préférez les plantes reconnues sûres en période de grossesse (tilleul, verveine citronnée, menthe, mélisse officinale, églantine..). Un herboriste ou un pharmacien saura vous conseiller utilement selon votre cas.
  • Lavez soigneusement les fruits et les légumes que vous consommez. Attention aux salades dans les restaurants, il est toujours préférable de les éviter pour être sûre de ne courir aucun risque.
  • Ne consommez pas de produits au lait cru ou non pasteurisés afin d’éviter un risque de listériose grave pour le bébé.
  • Cuisez à cœur les aliments d’origine animale tels que la viande, le poisson et les œufs. Aucune viande saignante ne doit être consommée.
  • Adoptez encore plus que jamais une hygiène rigoureuse lors de la préparation des repas et de la conservation des aliments.
  • Mangez bio autant que possible.
  • Et surtout, faites-vous plaisir ! Une table joliment décorée, une assiette bien présentée, un repas au calme en prenant son temps participent au plaisir de manger.
Rédigé le  26 mars 2018 20:43 dans Maman - bébé  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site