Err

BEAUTANICAE, tradition herboriste

Au secours ! Bébé a rétréci l’appartement !

Bébé arrive dans les prochains mois, vous planez sur votre nuage, toute heureuse à l’idée de le serrer bientôt contre vous. Et c’est bien normal ! Mais au fur et à mesure que le terme approche, l’angoisse commence à vous étreindre quand vous réalisez que votre logement, idéal et cosy pour un jeune couple ou même une famille avec un enfant, ne le sera finalement plus tant que ça par manque de place. Alors comment faire ?

La hausse faramineuse du prix de l’immobilier au cours de la dernière décennie ainsi que la crise économique et financière actuelle font que de nombreux couples n’ont pas les moyens de changer de logement à l’arrivée d’un enfant. Ceci est encore plus vrai dans les grandes villes et en Ile-de-France. Et si en plus, on souhaite rester dans un quartier qu’on aime, on se rend compte qu’on va devoir changer radicalement l’organisation de son logement.

Mais contrairement à ce que l’on peut penser, un bébé n’a pas besoin de beaucoup de choses pour se développer : du lait pour grandir, un lit pour dormir, l’amour de ses parents pour se sentir en sécurité et de la stimulation pour s’éveiller. Le reste n’est pas impératif.

Beautanicae vous explique comment restez zen quand bébé s’annonce et que les mètres carrés sont comptés…

 

Bébé dort dans la chambre de ses parents

  • Si les jeunes parents aiment que bébé ait sa propre chambre dès le début, il faut cependant reconnaitre que les premiers mois, il est plus rassurant de savoir bébé à côté de soi dans la chambre, d’autant plus si la maman allaite. On relativise et on se dit que de toute façon, faire dormir bébé dans la chambre des parents est mieux les 6 premiers mois.
  • On aménage donc un coin chambre pour bébé avec un rideau pour bien délimiter les espaces parents-bébé et on décore le coin bébé comme si c’était sa chambre.
  • Un tiroir sous son lit est bien utile pour ranger les jouets ou des vêtements.
  • Une table à langer n’est pas absolument nécessaire : on peut très bien changer bébé sur le lit parental en utilisant simplement un matelas à langer. Sinon, on peut opter pour un plan à langer qui se fixe sur le lit.
  • On organise le rangement en hauteur en tirant parti des hauteurs sous plafond.
  • On n’oublie pas non plus tous les espaces perdus dans le logement : au-dessus des portes, sous les escaliers, sous le lit…
  • On effectue un grand rangement de printemps dans sa garde-robe pour laisser de la place aux affaires de bébé, et on se rend compte alors qu’on a 3 grands sacs de choses dont on ne se sert plus !
  • Bébé a-t-il vraiment besoin de 11 robes, 10 pantalons, 10 chemisiers, 18 t-shirts, etc… ? Oui, on réduit la garde-robe de bébé à l’essentiel et on en profite pour se faire plaisir et lui choisir de jolis vêtements de créateur, pendant qu’il est encore trop petit pour les tacher de peinture !
  • On demande aux papys et aux mamies qui offrent des cadeaux de naissance si généreux de prendre en considération le peu de place qu’on a (bon, ça c’est moins facile !). Pourquoi, à la place des traditionnels vêtements offerts au bébé, ne pas demander des heures de ménage, de baby-sitting (pour plus tard) ou des séances de massage dont, nous, jeunes mamans, aurions bien besoin pour nous détendre ?

 

Bébé partage sa chambre avec un premier enfant

  • L’important dans cette situation est de ne surtout pas donner au grand frère ou à la grande sœur l’impression que le bébé lui vole sa chambre. Au contraire, on valorise le premier enfant en l’impliquant dans la nouvelle déco, on lui fait sentir son statut de « grand » : à lui ou elle de choisir les couleurs, le papier peint, les stickers…
  • Si le premier enfant a au moins 6 ans, on peut envisager l’installation d’un lit mezzanine sous lequel on placera le lit de bébé ou bien que l’on conservera comme espace de jeu ou pour placer un bureau.
  • Si le premier enfant a moins de 6 ans, une mezzanine est interdite pour des raisons de sécurité. On va devoir repenser toute l’organisation de la chambre : le premier enfant adoptera un lit junior, moins consommateur d’espace qu’un lit une personne tandis que le bébé prendra son lit. On fait aussi le tri parmi les jouets cassés, abimés, ceux dont les pièces sont perdues. Les peluches prennent aussi beaucoup de place : pas question évidemment de se débarrasser de doudou mais bébé peut-il jouer en même temps avec 15 peluches, dont un gros tigre ??
  • On essaie, dans la mesure du possible, de délimiter l’espace imparti à chaque enfant, par la couleur, par les objets, par des rideaux de style identique mais de tons différents… le but de cet exercice étant de conserver l’unité de la chambre tout en donnant à chaque enfant le sentiment d’avoir son coin bien à lui.

 

Bébé a sa propre chambre

  • Souvent de taille réduite, celle-ci pourra bien-sûr accommoder son lit, une petite armoire  mais aussi ses jouets. Là encore, la clé d’une chambre spacieuse n’est pas tant les mètres carrés que l’organisation de l’espace. Une petite chambre peut très bien sembler plus grande qu’elle ne l’est en réalité.
  • Préférez les couleurs claires au mur pour donner une impression d’espace. Attention aussi à l’éclairage qui peut faire ou défaire une chambre !
  • On prévoit de préférence un lit de bébé en 140 cm de long qui durera jusqu’aux 4-5 ans alors qu’un modèle en 120cm de long ne durera que jusqu’à environ 3 ans.
  • On n’oublie pas non plus le tiroir sous le lit, si pratique.
  • On pose des étagères au mur et dessus, de jolies boites pour le rangement.
  • On maximise l’espace avec l’utilisation de caisse à jouets pratiques pour ranger le désordre. Pour conserver une impression d’unité et ne pas rapetisser visuellement la chambre, on choisit les caisses en fonction de la déco de la chambre, avec deux couleurs maximum.

 

Salle de bains

  • Une baignoire est indispensable pour un bébé : pratique et confortable pour lui, on ne peut pas faire l’impasse dessus. On opte alors pour un modèle pliable ou un modèle plus classique qu’on accroche au mur une fois le bain terminé.
  • Si on est propriétaire de son logement et qu’on profite de l’arrivée de bébé pour faire des travaux d’aménagement, on choisit un espace douche avec receveur haut qui fait office de mini baignoire.

 

Cuisine / salle à manger

  • Les chaises hautes, à partir des 7/8 mois de bébé, peuvent êtres encombrantes. Préférez des modèles pliables et prenant peu d’espace une fois pliés, facile à glisser entre deux meubles.
  • On peut aussi choisir une chaise haute qui se fixe à la table, idéale pour les coins repas exigus. Et pas d’inquiétude côté sécurité, ce genre de table est conçu pour s’accrocher solidement à la table.
  • Si vous ne prévoyez pas d’allaiter, inutile de s’encombrer avec stérilisateur et chauffe-biberons séparés : choisissez un modèle double. Encore mieux, prévoyez pour quand bébé passera à la diversification alimentaire avec un modèle tout-en-un (stérilisateur, chauffe-biberon, cuiseur, mixeur).
  • Et tant qu’à faire, on réduit aussi le nombre de biberons dans une toute petite cuisine : 2 ou 3 biberons suffisent largement !

 

Salon / espace de jeux

  • La chambre étant souvent très petite pour jouer, c’est le salon qui fait office d’espace de jeux. Limitez le nombre de jouets, préférez ceux à fonction multiple.
  • Pourquoi ne pas emprunter des jouets dans des ludothèques ? Sur le principe des bibliothèques, ce système permet de renouveler les jouets sans investissement et surtout de ne pas avoir à gérer un stock de jouets toujours plus important.
  • Pour les anniversaires de bébé ou de l’enfant plus grand, on peut aussi demander à la famille et aux amis d’offrir un cadeau différent : une sortie au zoo (bébé adoooore !), au théâtre de marionnettes, un atelier massage pour bébé, un abonnement à des séances de gym pour bébé ou d’éveil aux langues étrangères… Les possibilités sont légion et bébé appréciera vraiment beaucoup ces temps de socialisation avec d’autres enfants.
  • Si on choisit d’investir dans un parc, ne pas oublier qu’un lit de voyage peut très bien faire l’affaire. Du coup, on l’utilise aussi en week-end.
  • On préfèrera un transat simple plutôt qu’un modèle plus sophistiqué mais aussi plus large.
  • Dans un acte libérateur, on débarrasse l’espace de tout ce qui l’encombre (bibelots, vieux papiers, magazines…) de manière impitoyable pour ne garder que l’essentiel. Et on se fait plaisir avec un tableau qui donne une belle unité à cette pièce.
  • Et pour rester vraiment zen, on fait en sorte que le salon reste l’espace de papa/maman : on apprend à bébé, dès qu’il est en âge de comprendre, à ranger tous ses jouets le soir dans des bacs à jouets. L’utilisation d’un paravent peut aussi se révéler très utile pour cacher tous les jouets qui ne peuvent l’être.

 

Alors, bien-sûr, dans l’idéal, c’est que chacun puisse avoir son espace à soi, et notamment bébé ! Mais le plus important n’est-il-pas  l’amour que reçoit un enfant plutôt qu’une grande maison ?

Rédigé le  10 déc. 2012 20:29 dans Maman - bébé  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site