Orange amère

Nom botanique

Citrus Aurantium Amara

 

Origine et histoire

Originaire d’Inde, l’oranger amer (ou bigaradier) fut introduit en Europe avec l’invasion des Maures et se cultive principalement sur tout le pourtour méditerranéen. Au XVIIe siècle, la princesse de Nerola lance la mode des gants parfumés à l’oranger et laisse pour la postérité son nom à la fleur dont on distille une huile précieuse et rare. Son fruit qui ressemble à une petite orange est utilisé principalement pour la confection de marmelades tandis que l’eau de fleurs d’oranger, issue de sa distillation, sert à aromatiser les pâtisseries. L’oranger est le symbole de la pureté et de la fécondité, et on orne encore les bouquets de mariée de fleurs d’oranger.

 

Vertus

L’eau florale issue de la distillation du Néroli est connue et employée depuis les temps les plus anciens pour ses vertus calmantes et rafraichissantes. On l’utilise aussi pour ses propriétés antispasmodiques et sédatives : procurant un sommeil paisible, l’eau de fleur d’oranger peut même, ajoutée dans le biberon, calmer bébé.

En cosmétique, elle entre dans la composition de nombreux soins pour peaux sensibles grâce à son action adoucissante, apaisante et régénérante. Son parfum frais a, quant à lui, depuis longtemps séduit les parfumeurs puisque l’eau de fleurs d’oranger est l’ingrédient star des eaux de cologne.

L'orange amère en cosmétique

J'en parle à une amie

L'orange amère en cosmétique

Orange amère Nom botanique Citrus Aurantium Amara   Origine et histoire...

Destinataire :

* Champs requis

Annuler