Err

BEAUTANICAE, la Cosmétique Maternelle Bio aux plantes médicinales

Maman - bébé

En pleine forme physique pendant la grossesse

En pleine forme physique pendant la grossesse
Rédigé le  26 mars 2018 20:50 dans Maman - bébé  -  Lien permanent
0 Commentaires Lire la suite... 

Les grands principes alimentaires pendant la grossesse

Les grands principes alimentaires pendant la grossesse


  • Ne mangez pas deux fois plus que d’habitude, mais profitez de cette parenthèse qu’est la maternité pour réapprendre les bons principes de la diététique. Les besoins nutritionnels de la femme enceinte ne sont que de 25% plus élevés qu’en dehors de la grossesse, et ces besoins sont plus élevés en fin de grossesse.
  • Adoptez une alimentation à la fois équilibrée et variée, fractionnée tout au long de la journée pour réduire les nausées, les petites fringales et éviter une prise de poids trop importante: trois repas principaux (petit-déjeuner copieux, déjeuner normal entrée-plat-dessert et dîner plus léger) ainsi que trois collations (fruit, yaourt, pain ou fromage…) en milieu de matinée, en milieu d’après-midi et en fin de soirée.
  • Supprimez le grignotage entre les repas : des repas équilibrés et deux collations doivent vous permettre de ne pas avoir faim entre les repas. Dans tous les cas, si vous devez craquer, évitez de combler une petite faim par un aliment sucré de type gâteau, sucrerie ou chocolat, préférez un fruit. En général, un grand verre d’eau fraîche calme les fringales.
  • Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour pour maintenir la beauté de la peau (élasticité et hydratation),  éliminer les toxines et permettre un bon renouvellement du liquide amniotique. N’attendez pas de boire avant d’avoir soif car la soif est déjà un signe de déshydratation. Les tisanes, quant à elles, constituent à la fois un apport hydrique et un moyen sain de détendre son corps (maximum 2 ou 3 tasses par jour). Préférez les plantes reconnues sûres en période de grossesse (tilleul, verveine citronnée, menthe, mélisse officinale, églantine..). Un herboriste ou un pharmacien saura vous conseiller utilement selon votre cas.
  • Lavez soigneusement les fruits et les légumes que vous consommez. Attention aux salades dans les restaurants, il est toujours préférable de les éviter pour être sûre de ne courir aucun risque.
  • Ne consommez pas de produits au lait cru ou non pasteurisés afin d’éviter un risque de listériose grave pour le bébé.
  • Cuisez à cœur les aliments d’origine animale tels que la viande, le poisson et les œufs. Aucune viande saignante ne doit être consommée.
  • Adoptez encore plus que jamais une hygiène rigoureuse lors de la préparation des repas et de la conservation des aliments.
  • Mangez bio autant que possible.
  • Et surtout, faites-vous plaisir ! Une table joliment décorée, une assiette bien présentée, un repas au calme en prenant son temps participent au plaisir de manger.
Rédigé le  26 mars 2018 20:43 dans Maman - bébé  -  Lien permanent
0 Commentaires Lire la suite... 

Grossesse et style de vie

Grossesse et style de vie
Rédigé le  26 mars 2018 20:38 dans Maman - bébé  -  Lien permanent
0 Commentaires Lire la suite... 

Les 10 résolutions du nouvel an de la femme enceinte

Noël maintenant derrière nous, l’année prend doucement fin, et avec elle, une nouvelle année qui s’annonce, pleine de promesses. Comme à chaque fois, se pose la question de LA bonne résolution, celle qui – immanquablement, c’est bien connu ! – va changer notre vie !

Sauf que, celle-ci étant en général si extraordinaire, si intenable, immanquablement, c’est bien connu, on échoue. Et puis, comme on est enceinte, d’une on a déjà arrêté de fumer, de deux, on ne se lance pas dans un régime, de trois, on ne s’entraine pas non plus pour le marathon (la grossesse est déjà un marathon en soi !).

Beautanicae vous propose une méthode infaillible de 10 résolutions « spécial femme enceinte » pour la nouvelle année. Evidemment, ce serait idéal de les suivre toutes, mais là n’est pas le but : il s’agit plutôt de ne pas se laisser « engloutir » par une seule résolution, immense, stressante et vouée à l’échec. On prend toutes les résolutions ou quelques unes seulement, bref on choisit, on fait son marché. Et ça marche !

 

Je prendrai soin de moi

Entre nausées et fatigue, pas facile de se sentir belle ou d’avoir envie de se faire belle. Et pourtant c’est indispensable à l’estime de soi, au bien-être.

Une séance chez le coiffeur, un rendez-vous en institut, un massage du dos, autant de petits plus pour rester jolie. Et pour conserver un corps souple et soyeux tout au long de la grossesse, ne faites pas l’impasse sur l’application d’un soin de prévention des vergetures et d’un soin hydratant pour les peaux sèches. Maquillez-vous légèrement pour rehausser l’éclat qui est le vôtre.

 

Je serai indulgente envers moi-même

Votre meilleure amie, enceinte de jumeaux, n’a presque pas connu les nausées et est restée en pleine forme jusqu’à son congé maternité; mieux encore, à longueur de magazines, les stars nous révèlent leur grossesse épanouie et leur corps si mince après l’accouchement ! De quoi déprimer ? Non, parce que chaque grossesse est différente, ne vous comparez surtout pas à d’autre femmes enceintes. Soyez avant tout indulgente et bienveillante envers vous-même.

 

Je tiendrai mon journal de grossesse

Neuf mois, c’est à la fois long et court. On pense avoir tout le temps de documenter sa grossesse, et on ne l’a pas.  Prenez plaisir à tenir votre journal de grossesse et y insérer des photos de votre corps qui change au fil des mois, pour se souvenir de cette belle aventure et faire découvrir à votre enfant, plus tard, son histoire. Une astuce de maman : pour celles qui ont plus de temps ou sont alitées, pourquoi ne pas décorer son journal sur le mode du scrapbooking ?

 

Je me préparerai à l’avance

Encore trop de futures mamans pensent qu’elles ont tout le temps pour préparer leur valise maternité ou acheter les petites affaires de bébé. S’il n’est pas question de le faire en début de grossesse, attendre le dernier mois n’est pas non plus raisonnable. Bébé peut arriver à n’importe quel moment ! Préparez-vous vers les sixième et septième mois, à la fois pour la déco de la chambre, l’achat de vêtements pour bébé et la valise de maternité. Ainsi préparée, vous arriverez plus sereine au terme de votre grossesse.

 

Je mangerai plus équilibré

Tout le monde est unanime : profitez de la grossesse pour revoir votre alimentation ! Fruits, légumes, poisson, il est temps d’adopter un régime plus sain. Pour vous éviter diabète gestationnel et kilos en trop néfastes à bébé au final.

 

J’aurai une activité physique

Pour rester en pleine forme pendant votre grossesse, vous savez qu’il est nécessaire de conserver une activité physique, douce certes, mais physique quand même. Difficile entre le travail, le trajet et les jeunes enfants dont on doit s’occuper si on est déjà maman, sans compter qu’à la campagne, on trouve moins facilement une piscine à sa porte qu’en ville ! N’oubliez pas que la marche est une activité douce, praticable par tous. L’étirement au sol et la barre à terre sont eux aussi tout-à-fait indiqués à la femme enceinte et ne nécessitent ni investissement ni déplacement. Vous serez surprise par les possibilités d’exercice physique qui s’offrent à vous et auxquelles vous n’aviez pas pensé.

 

Je serai actrice de ma grossesse

Nombreuses sont les femmes qui n’osent pas poser de questions, ou en tout cas, les questions qui les intéressent le plus, à leur sage-femme ou gynécologue. Ne subissez votre état de femme enceinte aux mains des professionnels. Soyez actrice ! Posez des questions, demandez des explications, encore et encore. Il s’agit de vous et de votre bébé, avant tout.

 

Je réfléchirai à mes options dès le début de ma grossesse

Les futures mamans ne se doutent souvent ni de la difficulté à trouver un mode de garde ni de la facilité qui leur est offerte de faire une pause dans leur carrière professionnelle pour s’occuper de bébé. Armée d’un certificat de grossesse établi par votre professionnel de santé, vous irez au plus vite vous mettre à la recherche d’une solution de garde et faire une demande de congé parental auprès de la CAF (que votre employeur ne peut vous refuser). Ne tardez pas !

 

Je reconnaitrai les émotions du futur papa

Si la future maman est souvent bien entourée, le futur papa, il faut bien le reconnaitre, n’a pas la même chance. Pour lui aussi, la grossesse est un chamboulement, il se demande s’il sera un bon père, comment il peut vous aider au mieux, si bébé ne va pas prendre sa place dans votre cœur…

Accueillez ses réticences, ses silences peut-être, comme autant de bouleversements auxquels il doit lui aussi faire face. La grossesse n’est pas seulement affaire de la maman, mais aussi du futur papa. Impliquez-le à chaque étape, il vous en sera reconnaissant. Même s’il n’en dit rien !

 

Je rejoindrai un groupe de femmes enceintes

Les groupes de femmes enceintes, si courants dans les pays anglo-saxons, sont très utiles dans le sens où ils permettent aux futures mamans, dans un cadre plus détendu, d’échanger autour de la grossesse.  Pourquoi ne pas décider avec les futures mamans de vos cours de préparation à la naissance et à la parentalité (= cours de préparation à l’accouchement, en langage courant !) de se rencontrer chez les unes ou les autres pour s’échanger des astuces, s’entre-aider, bref, profiter de l’expérience de chacune ?

Rédigé le  26 mars 2018 20:20 dans Maman - bébé  -  Lien permanent
0 Commentaires Lire la suite...