Err

BEAUTANICAE, la Cosmétique Maternelle Bio aux plantes médicinales

LES FICHES INFOS DE BEAUTANICAE


Une série d’articles essentiels sur les étapes et les sujets importants de la maternité.

1er trimestre de la grossesse
2ème trimestre de la grossesse
3ème trimestre de la grossesse
Je suis enceinte de A à Z
Je deviens maman de A à Z

Le premier mois


Pour la future maman

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous ressentez déjà les premiers signes de la grossesse avec des seins lourds et plus sensibles. Vous êtes aussi sujette à une envie pressante de dormir dès que le soir arrive et vous vous sentez plus fatiguée que d'habitude. Le test de grossesse le confirme : vous êtes bel et bien enceinte!


Pour le bébé

Pendant le premier mois de grossesse, votre corps met en place un système ultra sophistiqué pour permettre à votre futur bébé de se développer : en effet, environ 3 semaines après la fécondation, le petit cœur de votre futur bébé bat déjà. A la fin du 1er mois, l'embryon mesure environ 5 millimètres et il a la forme d'un haricot.



Le deuxième mois



Pour la future maman

Votre utérus a maintenant la taille d'une orange, alors qu'il ne mesurait qu'environ 4 cm avant la grossesse! La fatigue se fait plus intense et les nausées aussi. Votre ventre est encore un peu plat mais plus pour très longtemps.


Pour le bébé

Ses membres commencent à se développer et les traits de son visage à se dessiner. Son système nerveux se met progressivement en place. A la fin du 2ème mois, l'embryon mesure environ 3 cm et pèse 12 grammes.



Le troisième mois



Pour la future maman

Les hormones commencent à chambouler votre vie: sautes d'humeur, appétit plus important... Vous commencez tout juste à voir votre ventre s'arrondir. Les nausées commencent à se calmer pour se terminer en général à la fin du 3ème mois. A ce stade, vous avez peut-être déjà prévenu votre proches: on vous félicite, on vous fête, vous vous sentez, malgré la fatigue encore présente, la plus heureuse des femmes.


Pour le bébé

Le visage de bébé se dessine plus clairement, tout comme ses organes génitaux. Ses organes sont maintenant tous en place. Bébé commence même à bouger dans votre ventre, mais vous ne le sentez pas encore.

A la fin du 3ème mois, il mesure environ 10 centimètres pour un poids de 50 grammes.

Le quatrième mois


Pour la future maman

Les nausées sont derrière vous, vous vous sentez enfin plus apaisée. Vous respirez le bonheur. Votre ventre est maintenant assez rond pour que l'on s'aperçoive que vous êtes enceinte.


Pour le bébé

Les organes internes (foie, vessie, reins...) se mettent à fonctionner. Bébé commence de plus en plus à ressembler à un vrai bébé, plutôt qu'à un embryon, ses cheveux poussent et il commence à déglutir. A la fin du 4ème mois, il mesure 20 cm pour environ 200 grammes.



Le cinquième mois


Pour la future maman

Bébé s'est manifesté! Au début, vous ne saviez pas qu'elles étaient ces étranges sensations de petites bulles dans votre ventre. Maintenant vous les guettez, pleine de joie!

Vous êtes aussi pleine d'énergie: la fatigue du premier trimestre est oubliée et vous ne souffrez pas encore de celle du dernier trimestre. Malgré tout, vous êtes sujette à une circulation sanguine ralentie au niveau des jambes. Levez quand-même le pied!


Pour le bébé

Bébé utilise toute la place qu'il a encore pour bouger. Vous sentez ses petits coups de pied, vous pouvez même quelques fois voir l'empreinte de ses pieds et de ses mains sur votre peau!

Ses ongles et ses cheveux poussent vite. A la fin du 5ème mois, il pèse 500 grammes pour environ 25-26 centimètres de long.



Le sixième mois


Pour la future maman

Vous entrez dans le dernier trimestre de grossesse, et vous êtes impatiente de faire connaissance avec ce petit être que vous aimez déjà tellement.

Mais vous avez aussi quelques difficultés à respirer, vous souffrez de brûlures d'estomac, vous pouvez sentir des étirements ligamentaires... Ceci est dû à la taille de l'utérus et au poids de votre bébé. Des contractions peuvent surgir si vous ne vous ménagez pas. Faites alors très attention à bien vous reposer.


Pour le bébé

Bébé avale goulûment votre liquide amniotique, et encore plus si vous mangez un aliment sucré, ce qui, assez comiquement, lui donne le hoquet.

Au niveau physiologique, son développement neuro-moteur se poursuit. C'est ainsi qu'il entend le son de votre voix et sent vos caresses à travers la peau. A la fin du 6ème mois, il pèse environ 1 kg pour près de 34 centimètres.

Le septième mois


Pour la future maman

Vous entrez dans le dernier trimestre. Dorénavant, il va falloir vous reposer pour éviter un accouchement prématuré. Faites des pauses dès que possible, prenez soin de votre corps : à vous les massages relaxants, les siestes impromptues...


Pour le bébé

C'est un mois important pour bébé au cours duquel il va doubler son poids du 6ème mois: il passe en effet à près de 2 kg pour environ 38 cm. Il a moins de place pour bouger, certes, mais n'en demeure pas moins actif.


A l'échographie du septième mois, on peut le voir ouvrir ses yeux! Il réagit à la lumière qu'il perçoit à travers le ventre de sa maman, tout comme à sa voix.



Le huitième mois


Pour la future maman

Votre ventre est très rond, la fatigue commence à peser sur votre organisme. Le congé maternité commence ce mois-ci. Et c'est tant mieux parce que la grossesse devient de plus en plus épuisante !


Vos nuits sont entrecoupées d'insomnies et de rêves bizarres : c'est votre inconscient qui se fait l'écho de vos peurs. Vous êtes de plus en plus impatiente d'arriver à la naissance du bébé, vous mettez à profit votre congé maternité pour finaliser la déco de la chambre de bébé. Vous adorez ça! N'oubliez pas non plus votre valise de maternité. Bébé peut pointer le bout de son nez à tout moment!


Pour le bébé

Le développement de bébé arrive presque à son terme, même si des organes tels que les poumons demandent encore un peu de maturité. Ce mois-ci, il va beaucoup grossir pour peser presque 3kg pour 45cm.


Il prend enfin sa position de descente, tête en bas, même si cela peut encore changer.



Le neuvième mois


Pour la future maman

Dernier mois avant le grand jour! Mais qu'il est long, ce mois. Vous n'en pouvez plus d'attendre!


Les contractions commencent à se faire sentir et des douleurs ligamentaires apparaissent aussi. C'est votre corps qui se prépare doucement à donner la vie. Pour bien appréhender l'accouchement dans les meilleures conditions, vous observez un repos bienfaisant dès que la fatigue est là.


Quelques jours avant la date prévue d'accouchement, vous vous mettez frénétiquement à nettoyer et ranger votre intérieur : c'est le signe que la naissance est imminente. Félicitations, vous venez de réussir neuf mois incroyablement difficiles mais tellement merveilleux!



Pour le bébé

Bébé amorce ce dernier mois en se faisant le plus beau possible : il perd en effet son fin duvet qui le recouvrait, le lunago. Il grossit encore pour arriver à environ 3 à 3,5 kg, et  plus de 50cm de long.


Il n'a plus de place pour bouger et commence lentement sa descente vers le bas, prêt pour sa première sortie officielle.


Quel bébé magnifique après neuf mois d'attente!

Annoncer sa grossesse

Annoncer sa grossesse représente toujours un moment particulier pour une future maman. Mélange de bonheur, de fierté, et d’appréhension aussi.

Généralement on conseille d’attendre la fin du premier trimestre pour s’assurer que tout va bien. Il est évident que le futur papa doit être le premier au courant, et ce sans attendre. Puis ce sera le tour des futurs grands-parents, de la famille et des amis, et enfin de l'employeur.

Il existe mille et une façons d'annoncer sa grossesse: de la plus simple à plus drôle, de la plus poétique à la plus touchante, de la plus mystérieuse à la plus terre-à-terre: pour chaque femme, pour chaque couple, l'annonce de la grossesse représente un moment fort dans la vie.


Acné

L’acné réapparait souvent lors de la grossesse, et inversement, des femmes sujettes à une peau à imperfections voient souvent leur peau s’améliorer pendant la grossesse. En règle générale, la situation revient normale à la naissance. Si votre acné devient si envahissante qu’elle vous empêche toute vie sociale, n’hésitez pas à consulter un dermatologue, sachant cependant que de nombreux traitements anti-acnéiques sont contre-indiqués aux femmes enceintes.

Notre conseil pour ne pas empirer la situation: un lavage de la peau en douceur avec un nettoyant adapté, un gommage doux une fois par semaine pour ôter les cellules mortes, et une crème normalisante et assainissante pour réguler la sécrétion de sébum.


Alimentation

De nombreux guides très bien faits existent concernant l’alimentation de la femme enceinte. Il ne s’agit pas de manger deux fois plus, mais de manger de façon plus équilibrée en fractionnant l’apport énergétique et vitaminique en 5 ou 6 repas : petit-déjeuner, collation le matin, déjeuner, collation l’après-midi, diner, et quelques fois avant d’aller se coucher, une dernière et très légère collation.

Fruits, légumes, produits laitiers, poisson, viande, la clé d’une prise de poids modérée est dans une alimentation équilibrée et variée.  Privilégiez les huiles vierges bio de première pression à froid afin d’apporter à votre organismes tous les nutriments dont il a besoin et dont ces huiles sont riches. Si vous avez besoin d’aide au niveau de votre alimentation, un nutritionniste, votre sage-femme ou  votre gynécologue sauront répondre à vos questions.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseils "Grossesse et nutrition".


Bébé

Attendre un bébé représente pour beaucoup de femmes l’accomplissement de leur vie. Emotion, espoir, et aussi quelque peu un voyage dans l’inconnu, surtout s’il s’agit du premier enfant ! Quelques lignes ne suffiraient pas à disserter sur la maternité tant le sujet est vaste. Tout ce que l’on peut dire à une future maman, c’est que le bonheur d’avoir un enfant est indescriptible et qu’il surpasse tous les autres bonheurs.


Cheveux

La grossesse représente une vraie cure de beauté pour les cheveux. Le cuir chevelu est régulé, les cheveux sont plus fournis, plus vigoureux. Une période bénie pendant 9 mois, car souvent à la naissance, la chute brutale des hormones entraine malheureusement la chute brutale des cheveux. Spectaculaire certes mais pas d’inquiétudes à avoir car cette situation ne dure que quelques mois et concerne en fait les cheveux qui n’étaient pas tombés pendant la grossesse. Pas de quoi se faire des cheveux blancs, donc !


Constipation

Les femmes enceintes sont particulièrement sujettes à la constipation, principalement parce que l’utérus appuie sur le côlon et empêche ainsi un transit régulier.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseils "Les petits maux de la grossesse".


Contractions

L'utérus est un muscle qui se contracte tout au long de la grossesse, même si les premiers mois la future maman ne peut s'en rendre compte. Ces spasmes permettent à l'utérus de se dilater pour permettre au bébé de se développer normalement. A partir des quatrième/cinquième mois, la future maman peut ressentir des contractions occasionnelles: ceci est tout-à-fait normal. Ces contractions se font plus présentes en fin de grossesse pour atteindre leur apothéose juste avant l’accouchement.

Attention ! Si les contractions s’accélèrent, à tout moment de la grossesse, il est impératif de consulter votre gynécologue ou votre sage-femme, voire les urgences.


Crampes

Les crampes dont souffrent les femmes enceintes sont dues, elles-aussi, à l'imprégnation hormonale mais aussi à une mauvaise circulation sanguine. Les crampes se manifestent plus souvent la nuit lorsque le corps est au repos. En dehors du massage salvateur bienvenu, un régime riche en minéraux, notamment le potassium et le magnésium, peut aider dans bien des cas. Privilégiez ainsi les légumes et les fruits secs. Pour le plaisir, sachez que le chocolat noir à au moins 70% de cacao est une bonne source de magnesium!


Dents

Le bébé, pour la construction de son squelette, a besoin d'un apport conséquent en calcium. Les dents de la maman sont l'une des sources les plus importantes de calcium dans son corps: ce qui fait qu'il n'est pas rare après une grossesse de devoir consulter son dentiste pour des dents fragilisées, devenues sensibles ou carriées.

Pour éviter la déminéralisation osseuse de votre corps, il est donc important d'intégrer des aliments riches en calcium dans votre alimentation.

Et tout aussi importante est la nécessité d’une hygiène dentaire irréprochable avec un brossage des dents après chaque repas. Effectuez aussi un bilan dentaire en début de la grossesse ainsi qu'un suivi au cours de la grossesse. Les dents représentent en effet un foyer infectieux qui peut se révéler dangereux pour le bébé.


Démangeaisons

Les démangeaisons dont se plaignent habituellement les femmes enceintes sont le fait d’une peau asséchée sous le coup à la fois d’un étirement brutal et d’une production élevée d’hormones. La solution passe par une hydratation intérieure (eau à volonté) et extérieure (soin riche en huiles). A noter que si les démangeaisons deviennent prurigineuses, vous devez impérativement consulter votre professionnel de santé.


Envies

Les envies des femmes enceintes sont légendaires. Une théorie voudrait que la future maman exprime ainsi un besoin physiologique de son corps, dont elle n'est pas forcément consciente! Quoi qu'il en soit, pour éviter aux kilos de s'installer, craquez pour une salade de fruits plutôt qu'une gigantesque coupe de glace.


Eclat

L'éclat dont on vante les futures mamans est du à une vascularisation plus importante du visage pendant la grossesse. Si certaines souffrent d'imperfections cutanées hormonales en début de grossesse, la grande majorité des femmes, en revanche, affichent en fin de grossesse une mine resplendissante avec des jours rosies et rebondies par l'afflux d'hormones.

Mais cet éclat n'est pas que physique, il est aussi le reflet d'une sérénité intérieure, d'une prise de conscience de sa propre capacité à être maman. C'est l'éclat de la maturité.


Embryon

C'est le terme utilisé pour désigner le bébé de la première division de l'oeuf (ou zygote) jusqu'à la fin du deuxième mois de grossesse, stade auquel il devient un fœtus.


Fatigue

La fatigue dont souffre une femme enceinte est normale: le corps doit d'abord s'habituer en début de grossesse à un bouleversement physiologique majeur. C’est ainsi que la future maman sera sujette à des envies impérieuses de dormir. La seule solution ?  Ecouter son corps et dormir dès que la fatigue s’installe, se coucher tôt et se ménager des temps de pause au cours de la journée dès qu’il est possible de le faire.

Plus la grossesse avance, plus la fatigue est liée en revanche au poids que représente le bébé sur le corps de sa maman. Là encore, il faut ralentir le rythme, écouter son corps et ne pas surestimer de ses forces afin d’éviter un accouchement prématuré. Ce n'est qu'en respectant son corps et ses besoins que la grossesse pourra se développer harmonieusement.


Faim / fringales

La faim et les fringales ne sont pas à confondre avec les  envies qui sont plus un besoin de comber des déficits alimentaires inconscients. La faim est physique, réelle. Afin de ne pas prendre trop de poids pendant la grossesse, il est conseillé de fractionner son apport alimentaire quotidien en 3 repas et 3 collations.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Grossesse et nutrition".


Fœtus

C'est le terme utilisé pour désigner le bébé à partir du début du troisième mois jusqu'au terme de la grossesse.


Gynécologue médical / Gynécologue-obstétricien

Un gynécologue médical est spécialisé dans le suivi gynécologique des femmes (contraception, stérilité, grossesse, dépistages…) tandis qu’un gynécologue-obstétricien est spécialisé dans la chirurgie gynécologique et l’accouchement.


Hormones

Il existe plus d'une centaines d'hormones en jeu lors d'une grossesse. Ce sont elles que l'on rend responsables de tous les petits maux de la grossesse, mais ce sont aussi elles qui permettent au corps de s'étirer et de s'adapter à la mise au monde d'un enfant. La grossesse est une période transitoire, tout comme l'adolescence et la ménopause, dans la vie d'une femme, et les hormones en font partie intégrante.


Hydratation

L'hydratation intérieure est aussi importante que l'hydratation extérieure.

Une femme enceinte doit boire entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour pour permettre un bon renouvellement du liquide amniotique, réduire les risques d’infections urinaires, prévenir la constipation et conserver une peau souple et éclatante.

L’eau est la seule boisson indispensable. Privilégiez une eau riche en calcium et magnesium. Si vous buvez l’eau du robinet, filtrez-la si vous habitez dans une région polluée par les nitrates.

Si vous allaitez, la consommation de liquides peut aller jusqu’à 3 litres par jour.

Au niveau cutané, l’application d’un soin nourrissant est nécessaire pour  empêcher  la déshydratation hydro-lipidique. Renouvelez l’application aussi souvent que nécessaire, la peau des femmes enceintes étant le plus souvent très sèche et inconfortable.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Beauté".


Insomnies

Tandis que la future maman doit compter avec d'irrépressibles envies de dormir en début de grossesse, c’est en fin de grossesse que se manifestent les insomnies. Elles sont aussi bien d’origine psychologique (peur des responsabilités à venir, de l’inconnu, de l’accouchement, difficultés émotionnelles…) que physiologique (bébé qui bouge, ventre proéminent, impatiences dans les jambes…).

Pour favoriser l’endormissement, misez sur des tisanes aux vertus reconnues, telles que la fleur d’oranger, le tilleul ou la verveine. Evitez les excitants comme le café ou le thé en fin d’après-midi et dinez léger le soir.


Irritabilité

Encore la faute aux hormones ! Vous êtes devenue susceptible, soupe-au-lait, votre famille ne vous reconnait plus, bref, vous êtes enceinte ! Sachez que les femmes enceintes ont très souvent les nerfs à fleur de peau et peuvent dramatiser des situations qui n’ont pas lieu de l’être. Ces sautes d’humeur sont passagères. Accordez-vous le droit de ne pas être dans un état habituel (c’est-à-dire hors grossesse), reconnaissez cet état de fait et accueillez avec bienveillance ce trait de caractère qui ne représente pas la vraie personne que vous êtes en réalité. A la naissance, tout rentrera dans l’ordre et bébé fera de vous la plus douce des mamans !


Jambes

Les jambes fatiguées sont un trouble majeur de la grossesse. Le poids du bébé conjugué à une circulation sanguine ralentie et une rétention d'eau accrue, entre autres, font que les futures mamans peuvent vivre péniblement leur grossesse. En adoptant une hygiène de vie adaptée, on peut tout-à-fait retrouver des jambes légères.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Les petits maux de la grossesse".


Kilos

Lors de sa grossesse, une femme devrait prendre en général 10 à 12 kg (environ 1 kilo par mois de grossesse + environ 2 ou 3 kilos pour le bébé!). Attention à votre alimentation pour conserver un poids stable tout au long de la grossesse.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Grossesse et nutrition".


Liquide amniotique

C'est le liquide stérile dans lequel baigne le fœtus au cours de la grossesse. Il protège contre la plupart des chocs et contre les infections et il permet au bébé de bouger à l'intérieur du ventre de sa mère. Sa température est de 37°C. La perte de liquide amniotique avant terme signifie un risque d'accouchement prématuré.

Détail amusant: la saveur des aliments consommés par la future maman passe dans le liquide amniotique, aussi bébé déglutira-t-il plus rapidement si vous mangez des aliments sucrés, ce qui provoquera le hoquet chez le petit glouton.


Masque de grossesse

Le masque de grossesse affecte les femmes enceintes beaucoup moins qu'on ne le pense. Ce sont surtout les modifications pigmentaires des aréoles des seins et des muqueuses que l'on constate. Pour se protéger contre l'apparition du masque de grossesse, il faut surtout protéger sa peau du soleil.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Beauté".


Nausées

Les nausées affectent quasiment toutes les femmes en début de grossesse. Rares sont celles qui y échappent. Elles cessent en général à la fin du troisième mois.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Les petits maux de la grossesse".


Obstétricien

C'est le gynécologue spécialisé dans les accouchements et la chirurgie gynécologique. Voir plus haut la définition du gynécologue médical.


Périnatalité

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la périnatalité couvre la période qui va de la vingt-huitième semaine de grossesse jusqu'au 7ème jour de vie après la naissance.

Dans le langage courant, cependant, ce terme désigne plus largement toute la période "autour de la naissance" (son sens étymologique) avant la grossesse (où il y a un désir d'enfant) jusque bien après la naissance. On estime que cette période peut couvrir entre 1 an et 3 ans.


Primigeste / Primipare

Une primigeste est une femme qui est enceinte pour la première fois de sa vie, tandis qu'une primipare est une femme qui accouche pour la première fois. Une primipare est forcément primigeste, tandis que l'inverse n'est pas vrai (par exemple, à cause d'une fausse-couche).


Questionnements

La grossesse entraine de nombreuses questions, surtout s’il s’agit d’un premier bébé. Qui va m’accoucher ? Un obstétricien? Une sage-femme? A qui parler de mes préoccupations, de mes attentes, de mes peurs ? Qui va s'occuper de mon premier enfant pendant que je serai à l'hôpital? Quels sont les soins à apporter à un nouveau-né? Mon bébé est-il en bonne santé? Etc...

Les questions sont légitimes et les inquiétudes aussi. Mais sachez qu'il n'y a pas de manuel pour apprendre à "devenir maman", tout au plus des conseils pratiques. Nous avons toutes appris sur le tas, en faisant de notre mieux. Documentez-vous, lisez des livres, des magazines, des blogs, posez des questions au professionnel qui a suivi votre grossesse, à votre propre mère, à vos amies, et puis soyez indulgente avec vous-même. L'angoisse des premiers jours lors du retour à la maison va progressivement céder place à une assurance nouvelle. S'occuper d'un bébé n'est pas si difficile que ça, l'important, c'est surtout l'amour qu'on lui donne.


Relaxation

Se détendre est essentiel! Pendant la grossesse, pour protéger et bébé et mener votre grossesse à terme. Après la grossesse, pour récupérer de ces 9 mois de bouleversement.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Détente et bien-être".


Rétention d'eau

La rétention d'eau est très fréquente chez les femmes enceintes, principalement au niveau des extrêmités (chevilles, pieds, mains) et des jambes mais aussi du visage. En cause, le volume sanguin plus important dans votre corps (jusqu'à 4 litres de plus qu'en temps normal) qui est ralenti par la pression de l'utérus sur la veine cave inférieure. La solution passe par une alimentation pauvre en sodium (sel) et une bonne hydratation qui va, paradoxalement, drainer les tissus. Adoptez aussi une bonne hygiène de vie, en mettant particulièrement l'accent sur le soin apporté à vos jambes.

Pour plus d’informations, lire la fiche conseil "Les petits maux de la grossesse".


Sage-femme

La sage-femme accompagne les femmes enceintes du début de la grossesse jusqu'au suivi post-natal. Elle est spécialisée dans les grossesses non pathologiques. Elle peut pratiquer des échographies, effectuer la préparation à la parentalité, pratiquer des accouchements à domicile. Après la naissance, elle assure le suivi de la maman et de son bébé et pratique la rééducation périnéale.


Somnolence

C'est l'une des hormones de grossesse, la progestérone (qui signifie littéralement "pour la grossesse") qui est responsable de la somnolence le jour, et évidemment des insomnies la nuit. Pour retrouver une horloge biologique plus normale, essayez de rester active dans la journée, limitez les siestes l'après-midi et mangez léger le soir.


Seins

C'est la poitrine qui, la première, témoigne du passage à l'état de future maman: gonflés, douloureux, les seins sont, dès la conception, en première ligne. Au fil de la grossesse, ils se font plus généreux, prêts à nourrir le bébé à sa naissance.

Prendre soin de ses seins est impératif si vous voulez les conserver fermes après la grossesse: un soin de prévention des vergetures doit être appliqué matin et soir (jusqu'au premier trimestre après la naissance si vous n'allaitez pas, et pendant tout la durée de l'allaitement si vous allaitez).  Portez un soutien-gorge spécial grossesse aux bretelles plus larges qui offre un bon maintien de la poitrine alourdie.


Terme

Le terme se dit de la date présumée de la naissance.


Toxoplasmose

La toxoplasmose est une infection parasitaire très dangereuse pour le bébé se manifestant par des lésions oculaires et cérébrales. Elle se transmet par la viande non parfaitement cuite et par le contact avec les animaux, notamment les chats.

Comment s'en prémunir? En cuisant la viance à cœur, en lavant les fruits et les légumes à plusieurs eaux (pour ôter toute trace de terre souillée par des animaux) et en changeant la litière du chat tous les jours avec des gants (ou mieux, en la faisant changer par quelqu'un d'autre.


Utérus

L'utérus est un muscle qui va pendant 9 mois abriter votre bébé. Sa capacité d'étirement est telle que sa taille est multipliée par 40 en fin de grossesse tandis que son poids est multiplié par 50 ! Six semaines après la naissance, il revient progressivement à sa taille normale d'avant la grossesse, soit une longueur d'environ 4 cm et un poids de 50 grammes.


Vergetures

On estime que les vergetures affectent les trois quarts des femmes enceintes. Ce qui compte avant tout, c'est la prévention qui passe par une prise de poids régulée et l'application bi-quotidienne d'un soin nourrissant qui va accompagner l'étirement cutané.

Pour plus d’informations, lire l'article "Les petits maux de la grossesse".


Web

Internet est une source inépuisable d'articles liés à la maternité. Attention cependant à bien faire le tri entre des sites sérieux et des articles bien documentés et d'autres plus anxiogènes et plus approximatifs. Dans tous les cas, rien ne remplace l'avis d'un professionel de la grossesse.


Chromosome X

Deux chromosomes X sur la 23ème paire de chromosomes = une petite fille!


Chromosome Y

Un chromosome X + un chromosome Y sur la 23ème paire de chromosomes = un petit garçon!


Zinc

Le zinc, tout comme les autres minéraux, est indispensable pendant la grossesse: une carence en zinc peut provoquer un accouchement prématuré ou un bébé de petit poids. Les aliments riches en zinc sont notamment l'huile de germe de blé, la levure de bière, les noix et les noisettes, les poissons gras, les oeufs.


Zygote

Le zygote est l’ovule fécondé entre le 1er et 3 ème de la conception, juste avant la division qui fait de lui un embryon.

Amour

L'amour se construit au fil de la grossesse. Ce bébé que vous ne connaissez pas, vous l'aimez déjà. Vos regards se croisent à la naissance et vous sentez cette immense vague vous submerger. Et si certaines mamans, privées du lien à la naissance (anesthésie générale, bébé emmené aux urgence, couveuse...) peuvent mettre plus de temps à s'approprier la relation avec bébé, ce lien d'amour est toujours là. Indéfectible.


Baby Blues

Crises de larme, nerfs à fleur de peau, sentiment de ne pas être à la hauteur face à ce petit être qui chamboule votre vie, le baby blues épargne peu de femmes. Deux à  trois jours  après la naissance, la jeune maman subit en effet le contre-coup physiologique de la naissance dû à des facteurs aussi divers que la chute brutale du taux d’hormones, la sensation de ne plus faire qu’une avec son bébé, les douleurs physiques de l’accouchement (seins, ventre, périnée, césarienne…), la difficulté de la mise en place de l’allaitement, la fatigue… Si le baby blues ne dure chez la grande majorité des femmes que quelques jours, il ne faut pas négliger en revanche un état dépressif qui se prolongerait en dépression post-natale et qui imposerait dans ce cas une consultation médicale. Le meilleur moyen de lutter contre le baby blues est tout simplement de reconnaitre que cet état passager affecte quasiment toutes les femmes, qu’il ne présage en rien de la capacité d’une femme à devenir maman, et qu’il n’est surtout pas le reflet de sa vraie personnalité. Prendre le temps de se reposer, parler de ses émotions autour de soi (avec sa sage-femme, son/sa gynécologue, ses amies, sa propre mère, son compagnon…), s’accorder du temps pour apprendre permet bien souvent de traverser ses quelques jours de tempête intérieure pour voguer progressivement vers une mer (mère ?) plus sereine.


Confiance

Ayez confiance en vous ! Ayant confiance en vos capacités à devenir mère! Sachez qu'il n'existe pas une façon d'être mère, mais des milliards à travers le monde. Chaque femme apporte son propre vécu, son histoire et ses désirs dans la façon dont elle devient maman. Vous avez peur de faire des erreurs au début? Mais nous en avons toutes fait! Il n'existe pas une manière idéale de devenir mère, tout comme il n'existe pas de mère parfaite (ce qui serait, en passant, du coup parfaitement invivable pour un enfant!)


Communication

Dès le début de votre grossesse, vous avez communiqué avec votre bébé, en lui parlant, en caressant votre ventre. Dès qu'il a commencé à bouger, vous avez accompagné ses mouvements de vos mains, dans une joyeuse partie de cache-cache. A la naissance, vos regards se sont croisés, communication silencieuse mais ô combien parlante! Au fur et à mesure de la croissance de votre bébé, vous communiquez avec lui par le geste et la parole, par les regards et les câlins. C'est ce qui lui permet de se sentir en sécurité et aimé, et donc de se construire émotionnellement.


Contraception

si vous ne souhaitez pas une nouvelle grossesse dans l'immédiat, vous devrez alors très rapidement envisager une nouvelle contraception après le retour de couches. Il n'est en effet pas rare que certaines femmes retombent enceintes tout de suite après leur accouchement!


Disponibilité

La disponibilité, ce n'est pas être là 24h/24h (quid des mamans qui travaillent?) mais être là pour "élever" bébé au sens premier du terme, le faire grandir. La disponibilité, c'est prendre bébé dans ses bras quand il pleure, même s'il pleure parce que tout simplement il veut être avec sa maman (non, on n'en fera pas un capricieux!),  c'est lui apprendre ses premiers mots, c'est veiller sur lui la nuit quand il est malade, c'est lui apporter tout l'équilibre nécessaire à son bon développement.

La disponibilité n'est pas temporelle, elle est affective.


Filiation

La déclaration de naissance doit intervenir dans les 3 jours après la naissance, sous peine de ne pouvoir prouver que l'on est légalement le parent de l'enfant, ce qui peut avoir des conséquences dramatiques dans le cas d'une hospitalisation de l'enfant. Passé le délai de 3 jours, il faudra vous adresser au tribunal pour faire reconnaitre la naissance. Donc, pas de retard dans la déclaration!


Grands-parents

Devenir mère, c'est passer soi-même d'une relation enfant => parents à une relation parent => enfant. Cela consiste à renoncer à un statut pour en adopter un autre et créer de fait le statut de grand-parent.

Un enfant a besoin de grand-parents pour s'épanouir : grand-parents officiels ou référents, ils apportent une autre vision de la vie qui est plus décontractée. Ils sont plus disponibles, plus indulgents aussi. Ils assurent un relais entre les parents et leurs enfants et leur expérience nous est précieuse. Pour le bien-être de tous, il faut que chacun, jeunes parents comme grand-parents, respecte la place des autres.


Hygiène

L'hygiène autour d'un nouveau bébé est indispensable. Il ne s'agit pas de vivre dans un logement complètement aseptisé mais de faire grandir votre bébé dans un milieu le moins propice au développement de bactéries et d'allergènes. Privlégiez les produits d'entretien naturels, non toxiques, les peintures écologiques et aérez votre logement plusieurs fois par jour, car la pollution intérieure est toujours plus importante que la pollution extérieure, même dans les grandes ville


Kilos

Vous avez pris pendant la grossesse idéalement une douzaine de kilos, mais parfois plus. Ce n'est que progressivement que vous vous débarasserez des kilos accumulés. Ainsi, à la naissance, vous perdrez environ 1,5 kg correspondant au liquide amniotique et au placenta (plus environ 3kg pour le bébé!). Quelques semaines plus tard, ce sera au tour de l'utérus de revenir à son poids habituel et vous perdrez encore environ 900 grammes. Petit-à-petit le volume sanguin et la rétention d'eau reprendront leur cours normal, et vous perdrez encore 2 kg. Si vous allaitez, les seins resteront volumineux, mais ils ne comptent que pour environ 500 grammes dans la prise de poids globale.

Il vous restera donc environ 3 kg de graisses localisées principalement au niveau du ventre, des cuisses et des fesses. Ces réserves que le corps a  stockées en prévision sont plus difficile à déloger mais sachez que l'allaitement est très efficace pour perdre du poids rapidement puisque le corps puise justement en priorité dans les réserves accumulées.


Lait

Le lait maternel est le seul qui contienne tous les nutriments essentiels à la croissance du bébé, et c'est à ce titre qu'il est à encourager. Il est également idéal parce qu'il transmet les anticorps de la mère à l'enfant et qu'il favorise un lien profond entre la maman et son bébé. Il permet enfin à la maman de brûler plus rapidement les kilos de la grossesse.

Cependant, certaines mamans ne peuvent pas ou ne souhaitent pas allaiter. Encore une fois, ce qui est important est le lien que tisse la maman avec son bébé, dans ce moment privilégié qu'est la prise de lait, au sein ou au biberon. Une maman qui n'allaite pas ne doit pas culpabiliser.


Mère/Maman

On ne nait pas mère, on le devient, pour paraphraser une célèbre auteure!


Nounou

A toutes les jeunes mamans qui se posent la question: Non, la nounou ne remplace jamais sa maman dans le cœur d'un enfant. Un enfant sait toujours qui est sa mère. Au contraire, il faut voir dans l'attachement de l'enfant à sa nounou le fait que la relation se déroule harmonieusement. Quoi de plus merveilleux en effet que de voir son enfant épanoui au contact de son assistante maternelle ?


Qualité

Comme dans toute chose, c'est la qualité qui compte plutôt que la quantité. Vous culpabilisez de devoir faire garder votre bébé pendant que vous travaillez, vos horaires ne vous permettent pas toujours de lui donner son bain et de le coucher, vous avez des horaires décalés... :  transformez vos soirées, vos week-ends, vos moments de libre en des moments de rire, de câlins, de jeux entre vous et votre enfant. Vous le verrez s'épanouir et vous constaterez alors que c'est bien plus important pour un enfant d'avoir une maman 100% disponible lorsqu'elle est avec lui que l'inverse.

Quotidien

De retour de la maternité, vous avez l'impression de ne pas pouvoir tout gérer, vous vous retrouvez encore en pyjama à midi, le linge à repasser s'accumule... Vous êtes débordée, et le mot n'est pas fort. Pas de stress, c'est tout-à-fait normal. Un tout-petit est très demandeur les premieres semaines, et la jeune maman est surtout très fatiguée par la grossesse, l'accouchement, les nuits blanches et la chute brutale des hormones.

Le plus important est tout d'abord de subvenir aux besoins physiologique de bébé. Puis au fil des jours, vous mettrez en place, tout naturellement, votre propre organisation de la journée. Déléguez autant que possible les tâches ménagères, revoyez à la baisse vos exigences, accordez-vous du temps pour vous, et progressivement vous arriverez à établir un planning quotidien idéal pour vous et votre bébé.


Rééducation périnéale

La rééducation périnéale permet de tonifier le périnée pour prévenir les fuites urinaires et les problèmes d'incontinence typiques de l'après-grossesse. Elle est prise en charge intégralement par la Sécurité Sociale et effectuée au cabinet d'un kinésithérapeute ou d'une sage-femme.


Repos

Un bébé épanoui, c'est d'abord une maman reposée. Profitez des siestes de bébé pour faire de même, réglez votre emploi du temps sur le déroulement de sa journée. Vous avez porté un enfant pendant 9 mois, ce qui est un bouleversement physiologique considérable, alors ne vous sentez pas coupable de vous reposer où et quand bon vous semble. Le reste peut bien attendre!


Sommeil

Le sommeil de la jeune maman est en général très perturbé par les réveils répétés de bébé avant qu'il ne fasse ses nuits, ou du moins qu'il ne fasse des nuits suffisamment longues pour vous permettre d'avoir un sommeil réparateur. N'hésitez pas à demander au papa de donner, à tour de rôle, le biberon si vous n'allaitez pas. Et si vous allaitez, reposez-vous le plus possible dans la journée. Vous pouvez également tirer votre lait et demander au papa de donner le biberon la nuit.


Travail

La reprise du travail s'anticipe bien avant le départ en congé maternité. En effet, vous devrez trouver d'abord un mode de garde (crèche, assistante maternelle...), et dans les grandes villes principalement, vous devrez vous en occuper très tôt, bien souvent dès que vous avez connaissance de votre grossesse.

Avant le départ en congé maternité, il vous faudra aussi transférer vos dossiers à vos collègues. Environ 2 à 3 semaines avant le retour au travail, appelez votre employeur pour bien confirmer la date de votre retour et donner de vos nouvelles aussi. Si vous travaillez à la maison, vous devrez malgré tout vous organiser pour pouvoir travailler en toute quiétude: vous devrez calquer vos horaires de travail en fonction des besoins de votre bébé. Pas toujours simple non plus! Mais dans tous les cas, la reprise du travail peut aussi être l'occasion bienvenue de retrouver une vie sociale et de souffler un peu, même s'il n'est pas facile de laisser son bébé le matin.


Urgences

Ayez toujours à la maison une liste des n° de téléphone à appeler en urgence, bien en évidence  et dont l'emplacement est connu de tous (famille, garde à domicile..). Vous y inscrirez le n° des urgences 112 (le n° de téléphone européen des urgences, le 112, redirige automatiquement vers les n° 15 Samu ,17 Police,18 Pompiers ,115 Samu Social et 119 Allô Enfance Maltraitée), le n° de l'hôpital le plus proche, des urgences dentaires de votre département, de votre médecin de famille et du centre anti-poison le plus proche. Vous pourrez y ajouter la liste des pharmacies de garde dans votre ville, liste communiquée en général en début d'année par votre mairie.


Vaccinations

Le système français de santé rend obligatoire la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (le D.T.-POLIO). D'autres vaccinations sont simplement recommandées. Dans l'intérêt de votre enfant, suivez bien le calendrier vaccinal, d'autant plus que pour l'entrée à l'école (dès la maternelle), on vous demandera une copie de la page du carnet de santé attestant de la vaccination obligatoire.